Fontainebleau maison aux fruits rouges

Publié le 7 Juin 2014

000 fontainebleau (1)000 fontainebleau (2)000 fontainebleau (3)000 fontainebleau (4)

 

 

Fontainebleau maison aux fruits rouges

Source : CVF    

 

Ingrédients :

500 g de fraises Mara des bois
300 g de fromage blanc en faisselle
30 cl de crème liquide
1/2 citron
80 g de sucre en poudre
1 gousse de vanille

 

Déroulement:


Mettez le fromage à égoutter dans une passoire fine pendant au moins 1 h.

Dans le même temps, versez la crème liquide dans un saladier et placez-le au réfrigérateur avec les fouets du mixeur qui serviront à confectionner la chantilly.


Battez au fouet à main le fromage bien égoutté pour le rendre lisse.

Fendez la gousse de vanille en deux, grattez les graines noires aromatiques qui se trouvent à l’intérieur avec la pointe d’un couteau puis mélangez-les au fromage lissé.


Montez la crème liquide très froide en chantilly en ajoutant à la fin 50 g de sucre, toujours en fouettant.


Sans cesser de battre, incorporez le fromage vanillé et répartissez ce mélange mousseux dans des bols ou dans des coupes.

Réservez les fontainebleaux au réfrigérateur jusqu’au moment de servir.

Lavez rapidement les fraises, équeutez-les et coupez-les en deux.


Pressez le demi-citron pour en extraire le jus.

Arrosez-en les fraises et saupoudrez-les avec le reste de sucre.

Mélangez délicatement.


Servez les fontainebleaux bien frais accompagnés des fraises légèrement marinées.


Bilan:

Moi qui ne suis pas "dessert" ni "bec sucré", j’ai quand même un dessert préféré et c’est le Fontainebleau !

 

Cuisinez : VOUS êtes un Chef !

 

 

Le fontainebleau*  est une spécialité culinaire originaire de la ville de Fontainebleau faite à base de fromage frais de lait de vache et de crème fouettée. Elle se présente sous la forme d'une mousse blanche et aérée d'environ dix centimètres de diamètre présentée généralement dans un petit récipient ou sur une assiette et enveloppée dans une mousseline pour la maintenir.

 

Cette spécialité remonterait au XVIIIe siècle dans l'ancien dépôt de lait d'un crémier de la rue Grande, à Fontainebleau. Le nom de l'inventeur est ignoré. De même, on ne sait pas si la préparation à l'origine comprenait ou pas de la crème chantilly, qui était alors à la mode, ou si elle comprenait comme cela se faisait dans l'Anjou, des blancs d'œufs afin d'alléger l'ensemble.

 

Vers la fin du XIXe siècle, l'invention de la technique du foisonnement permit d'insuffler de l'air dans la préparation refroidie, remplaçant ces anciennes techniques et créant une impression de légèreté lors de la dégustation.

 


Rédigé par Bree

Publié dans #DESSERTS

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

domi 15/06/2014 20:33


Avec ce dessert c'est presque la vie de...château