0000000bday 14022012 045 (55)

 Pour 8 personnes :

  • 5 jeunes tiges de céleri branche
  • 1/2 botte de persil plat
  • 1/2 botte de coriandre
  • 1 oignon
  • 1 boîte de 140 g de concentré de tomates
  • 1 boîte de 400 g de pulpe de tomates
  • 1 brique de 400 g de coulis de tomates
  • 100 g de farine
  • 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
  • 2 cuillères à soupe d'huile de tournesol
  • 150 g de pois chiche (mis à tremper la veille)
  • 150 g de lentilles
  • 150 g de vermicelles
  • 150 g de pâtes à potage "langue d'oiseau"
  • 1 dose de safran
  • 1 cube de bouillon de boeuf
  • 1 cuillère à soupe de gingembre en poudre
  • sel, poivre
  • Préparation : 10 mn
  • Cuisson : 60 mn
  • Repos : 0 mn
  • Temps total : 70 mn 

0000000bday 14022012 045 (56)

1Hacher les branches de céleri, le persil et la coriandre à la moulinette. Mettre dans une grande marmite. Ajouter les huiles, l'oignon entier, le safran, le gigembre, le bouillon cube, le sel et le poivre. Mettre de l'eau à couvert et porter à ébullition.

2Ajouter le concentré de tomates, la boîte de pulpe de tomates et la brique de coulis de tomates. Ajouter 2,5 l d'eau et laisser cuire à feu doux et à couvert 20 minutes.

3Délayer la farine dans un peu d'eau, ajouter un peu de bouillon prélevé dans la marmite. Mélanger bien. Ajouter à la soupe en remuant énergiquement pour éviter les grumeaux.
Laisser cuire 15 minutes.

4Ajouter les pois chiche, les lentilles, les vermicelles et les pâtes à potage. Laisser cuire à feu doux en remuant de temps en temps, environ 30 minutes. Retirer l'oignon et déguster.

Pour finir... Vous pouvez ajouter un filet de citron. Les Marocains la dégustent tout en mangeant des dattes. 

 

 

0000000bday 14022012 045 (57)

 

La harira* , (en arabe حريرة, ḥ'rira), également appelée bufertuna à Rabat et à Fès[1], est une soupe traditionnelle du Maroc et de l'Ouest de l'Algérie[2], constituée de légumes secs, d'oignons et de viande.

Pendant le ramadan, la harira est traditionnellement le plat de la rupture du jeûne. Elle est cependant servie durant toute l'année dans les restaurants et hôtels, et fréquemment consommée au long de l'année, particulièrement pendant l'hiver.

Pendant le mois sacré de ramadan, la harira est servie accompagnée de dattes, d'œufs durs, de crêpes au miel, de pâtisseries (chebbakiya, mkharqa, sfouf, sellou, tkawate, zammita, etc.). Elle peut aussi être accompagnée de tranches de citron.

On prépare la harira en faisant cuire ensemble, dans de l'eau, les ingrédients suivants au choix (seuls les légumes secs, la viande et les oignons sont impératifs).

Retour à l'accueil